Les Moulins
 ” En el año 1731 se construyó otro nuevo molino para moler los vernices y colores igual e inmediato al que ya abía, y los dos muelen con ocho muelas”
(Documents de la Manufacture. Archives historiques municipales de Castellón).


Outre les 7 moulins hydrauliques à farine, l’Alcora comptait divers moulins dédiés au broyage des matières premières servant à la fabrication céramique : argile, émaux et couleurs céramiques.
Parmi eux, on peut souligner les ingénieux moulins hydrauliques situés dans la Manufacture. L’on connaît l’existence de 2 moulins avec chacun 4 meules, qui s’alimentaient à travers une noria qui prenait l’eau du plus grand canal d’irrigation de la ville, qui amène l’eau du bassin de l’Alcora situé près de la commune rurale de La Foia.
La Manufacture disposait également de 2 moulins entraînés par des mulets, certainement pour broyer l’argile avant qu’elle passe aux cuves de décantation.
Nous nous trouvons maintenant dans la zone qu’occupait le “Molí Vernís” ou “Molí Nou de Custodio”, dont on conserve, outre ces meules, certaines parties souterraines sous cette place.



Les moulins à vernis et à couleurs
Le vernis qui recouvre les pièces en céramique est un mélange de silicium, d’alumine et de fondants. Le silicium des vernis de la Manufacture provenait généralement du sable ou du verre, et le fondant, de différents composés de plomb. Les couleurs céramiques s’utilisaient pour peindre les motifs décoratifs ou pour colorer le vernis. Il était habituel de calciner et broyer les composés des mélanges pour obtenir la plus grande homogénéisation possible.
18 sql / 4 sqlseo / 0.05505896s.